Passeig de Gràcia | Barcelona Bus Turístic
En raison des célébrations du 11 septembre, les Routes Bleue et Rouge prendront fin vers 14 h, et la Route Verte vers 15 h.

Passeig de Gràcia

L’avenue de l’art et du raffinement barcelonais

Hola Barcelona, your travel solution

Vitrine de la bourgeoisie catalane depuis la fin du XIXe siècle, tout n’est qu’art sur cette avenue : les bâtiments modernistes, les bancs, les lampadaires et même le dallage du sol. Le Passeig de Gràcia, artère principale de l’Eixample barcelonais qui reliait l’ancienne ville fortifiée à la ville de Gràcia, est aujourd’hui une grande avenue affichant constructions modernistes uniques et boutiques de luxe.

Pourquoi visiter le Passeig de Gràcia ?

Le Passeig de Gràcia était le chemin qui reliait la Barcelone médiévale à la ville de Gràcia, aujourd’hui devenue un quartier de la ville. Le premier projet d’urbanisation fut dirigé par le capitaine général de Catalogne Francisco Bernaldo de Quirós, marquis de Campo Sagrado, qui inaugura en 1827 une promenade de 42 mètres de large qui devint très vite le lieu favori de l’aristocratie.

Le Passeig de Gràcia devint très vite l’axe principal du nouvel Eixample imaginé par Ildefons Cerdà entre 1860 et 1890. Les trottoirs furent élargis et son environnement vit apparaître un noyau résidentiel de faible intensité constitué majoritairement de bâtiments familiaux. En raison de sa situation centrale et de sa largeur, la promenade prit très vite une valeur commerciale qui attira la bourgeoisie et les immeubles remplacèrent progressivement les maisons avec jardin.

C’est au cours de ces années, entre 1900 et 1914, que le Passeig de Gràcia se transforma en vitrine de l’architecture moderniste, avec les joyaux de Gaudí tels que La Pedrera et la Casa Batlló, toutes deux classées au Patrimoine de l’humanité, de véritables œuvres d’art telles que la Casa Lleó i Morera, de Domènech i Montaner, ou des bâtiments modernistes influencés par le gothique catalan, tels que la Casa Amatller de Puig i Cadafalch. En outre, en 1906, le Passeig de Gràcia se vit complété par les impressionnants bancs-lampadaires de trencadis et fer forgé, conçus par l’architecte municipal Pere Falqués i Urpí.

Le visiteur sera tout aussi impressionné par les bancs et les lampadaires que par les bâtiments. En 1974, profitant de la modification de la promenade en raison de la construction d’un parking souterrain, les trottoirs furent pavés avec des « panots » hexagonaux inspirés de ceux qui furent imaginés par Gaudí pour les cuisines de La Pedrera. Il s’agit d’un dallage hydraulique que l’architecte avait conçu à l’origine pour la Casa Batlló, mais qui finit par recouvrir le sol des cuisines des appartements de La Pedrera et qui aujourd’hui dessine un fonds marin sous les pieds des promeneurs du Passeig de Gràcia. Sur chaque ensemble de 6 dalles, vous pourrez voir un poulpe, un escargot de mer et une étoile de mer.

Aujourd’hui, la valeur du patrimoine architectural du Passeig de Gràcia est liée aux boutiques les plus prestigieuses de Barcelone.

 

Comment se rendre au Passeig de Gràcia?

Vous pouvez visiter le Passeig de Gràcia en empruntant l’Itinéraire Rouge du Barcelona Bus Turístic, ainsi que l’Itinéraire Bleu. Les arrêts Passeig de Gràcia – La Pedrera et Casa Batlló – Fundació Antoni Tàpies vous laisseront à différents points de la promenade, tandis que vous pourrez remonter toute l’avenue jusqu’à la Diagonal depuis la Plaça de Catalunya point de départ et d’arrivée des itinéraires du Barcelona Bus Turístic.

 

Pour les plus curieux

  • Le saviez-vous? Les lampadaires conçus par Pere Falqués i Urpí, les premiers lampadaires électriques de la ville, furent rejetés par certaines catégories de la population pour qui ces formes qualifiées « d’horribles » et « délirantes » supposaient un changement trop drastique. De plus, un groupe de notables intellectuels noucentistes très influents dans la société catalane de l’époque, entreprirent une campagne de pression en faveur d’un classicisme strict pour la construction et la décoration.
  • Conseil du Barcelonais: À la moitié du Passeig de Gràcia, vous trouverez des galeries commerçantes très populaires dans la ville. Il s’agit du Bulevard Rosa, galeries inaugurées dans les années 80, qui reçurent le nom du Saló Rosa, un café-salon de thé qui fut le centre social de l’aristocratie de 1932 à 1974.
  • Incontournable pour: Se promener dans l’une des rues les plus élégantes de la Barcelone moderniste et contemporaine.