Colonnes du temple d’Auguste | Barcelona Bus Turístic
En raison de la Course El Corte Inglés , dimanche 7 avril, l'Itinéraire Rouge et certains arrêts de l'Itinéraire Bleu seront affectés de 9 h à 14 h environ. Merci de vous renseigner aux arrêts.
  • Accueil
  • Colonnes du temple d’Auguste

Colonnes du temple d’Auguste

Les origines de la ville romaine du Ier siècle av. J.-C.

Hola Barcelona, your travel solution

Le patio d’un bâtiment médiéval cache les vestiges de "Barcino", les fondations romaines de la Barcelone actuelle. Il s’agit de 4 colonnes qui appartenaient au temple d’Auguste, construit il y a plus de 2 000 ans au sommet du mont Tàber, la colline qui vit naître Barcelone.

Pourquoi visiter les colonnes du temple d’Auguste?

Au numéro 10 de la rue Paradís se trouve un édifice datant du XVe siècle, abritant le Centre des randonneurs de Catalogne (CEC). Sur la porte, vous trouverez une pierre de moulin qui marque le point le plus élevé de la ville romaine, le mont Tàber, d’un peu plus de 16 mètres de haut. À l’intérieur de ce bâtiment, dans une cour latérale, vous trouverez les vestiges du temple d’Auguste, datant de la fin du Ier siècle av. J.-C.

Ce temple, qui se trouvait dans la partie centrale du forum romain, fut absorbé par différentes constructions pendant le bas Moyen-Âge. Seules trois colonnes en furent conservées. Elles faisaient partie du bâtiment gothique qui fut acheté, au début du XXe siècle, par le CEC. Pendant les travaux de restauration, le patio intérieur fut créé pour conserver les trois colonnes. Une quatrième avait été reconstruite à partir des vestiges archéologiques et se trouvait exposée sur la Plaça del Rei. Ce n’est qu’en 1956 que l’on décida de la remettre à son emplacement d’origine.

 

Comment se rendre au temple d’Auguste?

Le temple d’Auguste se trouve dans la rue Paradís, derrière la Cathédrale de Barcelone. Vous y accéderez depuis l’arrêt Barri Gòtic de l’itinéraire rouge du Barcelona Bus Turístic.

 

Pour les plus curieux

  • Le saviez-vous? C’est l’architecte Domènech i Montaner, illustre membre du CEC qui, lors des travaux de rénovation de l’ancien local médiéval de l’association, décida de révéler au public ces spectaculaires colonnes romaines qui étaient restées camouflées et divisées dans plusieurs étages.
  • Conseil du Barcelonais: Si vous voulez photographier ces colonnes, nous vous conseillons de vous équiper d’un appareil grand angle, car l’espace est très réduit et l’optique de votre appareil ne sera pas suffisante !
  • Incontournable pour: Ceux qui veulent découvrir les secrets les mieux gardés de Barcelone.