La cathédrale de Barcelone | Barcelona Bus Turístic
En raison de la Course El Corte Inglés , dimanche 7 avril, l'Itinéraire Rouge et certains arrêts de l'Itinéraire Bleu seront affectés de 9 h à 14 h environ. Merci de vous renseigner aux arrêts.
  • Accueil
  • La cathédrale de Barcelone

La cathédrale de Barcelone

Une cathédrale du XIIIe siècle achevée au XXe siècle.

Hola Barcelona, your travel solution

Huit siècles d’histoire se cachent dans les pierres de cette grande cathédrale riche de secrets à découvrir. Elle abrite les reliques de Santa Eulàlia, sainte patronne de Barcelone, ainsi que l’un des plus beaux cloîtres du style gothique catalan.

Pourquoi visiter la cathédrale de Barcelone?

La cathédrale de la Santa Creu i Santa Eulàlia est le siège de l’archevêché de Barcelone et l’une des plus anciennes constructions de la ville. La construction de la cathédrale débuta en 1298 sur ordre du roi Jacques II d'Aragon sur l’emplacement d’une ancienne cathédrale romane, elle-même édifiée sur un édifice paléochrétien. Le cloître fut achevé en 1448, mais la façade, également imaginée au XVe siècle, ne fut jamais construite. Ce n’est qu’en 1887 que l’industriel Manuel Girona proposa de prendre en charge les travaux pour achever le projet initial. Peu de temps après, on y ajouta les tours et la trompe (1906-1913), couronnée d’une représentation de Sainte Hélène, dont la famille de Girona était très dévote.

La cathédrale correspond au plan typique des églises gothiques, en forme de croix avec trois nefs, déambulatoire et transept. Elle est composée de neuf chapelles ornées de grands vitraux, et d’un faux triforium d’où l’on peut voir les clés de voûte à une distance de trois mètres. La cathédrale possède cinq portes d’accès ; la plus ancienne, la porte de Sant Iu, date de 1298 et fut la porte principale du temple pendant 500 ans. L’autel de marbre, consacré en 1337 et soutenu par deux chapiteaux du VIe siècle provenant de la cathédrale paléochrétienne, se distingue particulièrement, ainsi que le chœur, dont la construction a débuté en 1390. La chaire est l’un des ensembles sculpturaux les plus remarquables du style gothique en Catalogne. Entre 1517 et 1518, Joan de Borgonya y peint les armoiries des chevaliers de l’ordre de la Toison d’or, qui fut réunie à Barcelone en 1519 sur ordre de l’empereur Charles Quint.

Le cloître est également l’un des éléments les plus visités de la cathédrale. Construit entre le XIVe et le XVe siècle, on y accède de l’extérieur par deux portes, la porte de la Pietat et la porte de Santa Eulàlia. De l’intérieur, on y accède par une porte romane, qui trouve probablement son origine dans l’ancienne cathédrale. De forme rectangulaire, le cloître abrite un jardin de palmiers et de magnolias, agrémenté d’un oranger et d’une fontaine. Les treize oies qui y vivent rappellent Santa Eulàlia (Sainte Eulalie), qui avait treize ans lors de son martyr.

La cathédrale de Barcelone conserve les tombes, autels et dévotions mariales de plus de 140 saints, parmi lesquelles se distinguent celles de Sainte Hélène, située dans la trompe ; Sainte Lucie, à laquelle la chapelle romane est dédiée ; et Sainte Eulalie, la co-patronne de Barcelone, dont la tombe se trouve dans la magnifique crypte gothique. Les 21 cloches de la cathédrale ont également des noms de femmes ; l’une d’elles, l’Honorata, est entrée dans l’histoire pour avoir sonné à plusieurs reprises pour appeler la population à la rébellion. La cloche fut endommagée au cours des bombardements du siège de 1714 ; le roi Philippe V la fit fondre en signe de représailles à l’encontre de la révolte.

 

Comment se rendre à la cathédrale de Barcelone?

L’arrêt Barri Gòtic de l’itinéraire rouge du Barcelona Bus Turístic vous dépose sur la Via Laietana, juste au début de l’Avinguda de la Catedral !

 

Pour les plus curieux

  • Le saviez-vous? La chapelle de Sant Crist de Lepant abrite un personnage à la posture étrange. On raconte que ce Christ se trouvait à bord de la galère de Jean d’Autriche pendant la bataille Lépante (1571) et qu’il inclina son corps pour esquiver une balle. Une autre légende raconte qu’il bougea pour boucher un trou qui menaçait de faire couler le navire. Une réplique de la galère, à échelle réelle, se trouve au Musée Maritime.

  • Conseil du Barcelonais: Depuis la chapelle des Sants Innocents, à côté de la chapelle de Sant Iu, il est possible d’accéder aux terrasses de la cathédrale, qui offrent des vues uniques sur le quartier gothique et permettent d’admirer les détails des tours et de la trompe.
  • Incontournable pour: S’aventurer dans les légendes et le symbolisme de la ville.