Pavillons Güell | Barcelona Bus Turístic
En raison de la Course El Corte Inglés , dimanche 7 avril, l'Itinéraire Rouge et certains arrêts de l'Itinéraire Bleu seront affectés de 9 h à 14 h environ. Merci de vous renseigner aux arrêts.

Pavillons Güell

Des pavillons gardés par le dragon des Hespérides

Hola Barcelona, your travel solution

Seul Gaudí est en mesure de transformer deux pavillons et une porte d’entrée en une authentique œuvre d’art, riche de détails mythologiques. Les pavillons Güell qui se trouvent à l’entrée de la propriété autrefois possédée par les Güell sur l’Avinguda de Pedralbes, décorées de spectaculaires éléments de style oriental, sont gardés par un dragon de fer aux yeux de cristal.

Pourquoi visiter les pavillons Güell?

La rénovation de la propriété que possédait le comte Eusebi Güell sur l’Avinguda de Pedralbes, fut la première commande de celui qui devint le mécène de l’architecte moderniste. Entre 1884 et 1887, Gaudí fit édifier deux pavillons d’entrée, destinées à accueillir la conciergerie et les écuries. La conciergerie est composée d’un bâtiment central de forme polygonale surmonté d’une coupole hyperbolique et de deux bâtiments plus petits, tous trois surmontés de ventilateurs en forme de cheminées, recouverts de céramique. Les murs, de brique apparente aux tonalités rouges et jaunes, sont recouverts de verre coloré. De son côté, les écuries sont édifiées sur une base rectangulaire, couverte d’une série de voûtes soutenues par des arcs caténaires, tandis que le manège à chevaux est édifié sur une base carrée, avec une coupole surmontée d’une lanterne.

L’élément-phare de l’ensemble est sans conteste la grille de la porte d’entrée, représentant un dragon de fer aux yeux de verre, en honneur du dragon issu de la mythologie qui gardait le jardin des Hespérides. La porte ouvrait sur les jardins des Hespérides d’après le poème "L’Atlantide", de Jacint Verdaguer, et formait une œuvre unique avec la "Fontaine d’Hercule" des Jardins de Pedralbes. Un oranger d’antimoine surmonte le dragon, en référence aux Hespérides de Verdaguer. Sur l’un des côtés de la porte, une tour surmontée de décorations végétales arbore un médaillon avec les initiales du nom du propriétaire des terrains.

En 1969, les pavillons furent déclarés monument historico-artistique à caractère national. Jusqu’en 2008, ils abritèrent le siège de la Chaire royale Gaudí rattachée à l’Université polytechnique de Catalogne.

 

Comment se rendre aux pavillons Güell?

Depuis l’arrêt Palau Reial – Pavellons Güell de l’Itinéraire Bleu du Barcelona Bus Turístic, vous arriverez aux pavillons Güell en prenant l’Avinguda Pedralbes.

 

Pour les plus curieux

  • Le saviez-vous? La forme de l’imposant dragon de la porte correspond à la constellation du Serpent, ce en quoi Ladon fut métamorphosé en châtiment pour avoir volé les oranges du célèbre jardin mythologique selon Verdaguer. La constellation d’Hercule, située juste en-dessous, correspond exactement aux cinq points définis par les griffes du dragon. C’est pourquoi l’on trouve des sphères à pointe, représentant les étoiles.
  • Conseil du Barcelonais: Pour arriver à l’arrêt Palau Reial – Pavellons Güell, l’itinéraire bleu du bus touristique descend par l’Avinguda de Pedralbes et passe devant la porte de fer en forme de dragon. Soyez attentifs !
  • Incontournable pour: Les passionnés d’architecture et de mythologie.