Jardins de Laribal | Barcelona Bus Turístic
En raison des célébrations du 11 septembre, les Routes Bleue et Rouge prendront fin vers 14 h, et la Route Verte vers 15 h.

Jardins de Laribal

Le premier parc public de la montagne de Montjuïc

Hola Barcelona, your travel solution

Les jardins de Laribal recèlent de véritables trésors, tels la première roseraie publique de Barcelone, les échelles du Generalife, la Fontaine au chat ou le Musée ethnologique. Inaugurés en 1924 sur un terrain appartenant à l’homme politique républicain Josep Laribal, ces jardins de style hispano-arabes jouent avec la pente de Montjuïc et l’eau qui descend de la montagne.

Que visiter aux jardins de Laribal?

Les jardins de Laribal, situés entre la Fondation Joan Miró et le Théâtre Grec, furent construits à l’occasion de l’Exposition universelle de 1929 et imaginés par le paysagiste français Jean-Claude Nicolas Forestier, avec la collaboration de Rubió i Tudurí. Respectant l’orographie de la montagne, les jardins sont structurés par des terrasses sur plusieurs niveaux, reliées par des chemins et des escaliers, tandis que les zones plus plates sont protégées du soleil par une série de pergolas. Le design du jardin utilise l’eau qui s’écoule de la montagne pour incorporer fontaines et cascades. Les jardins de Laribal offrent plusieurs espaces singuliers :

  • La roseraie de la Colla de l’Arròs (association politique et gastronomique de la fin du XIXe siècle et début du XXe siècle), une cour entourée de cyprès, sous une pergola soutenue par des piliers de terre cuite et qui abrite une série de parterres rectangulaires recouverts de différents spécimens de rosiers.
  • Les escaliers du Generalife et le jardin de sculptures imaginés par Forestier sont inspirés du Generalife de Grenade, avec des plans d'eau et des fontaines sur les paliers et des cascades suivant les mains courantes.
  • La Fontaine au chat, avec un robinet en forme de tête de chat, est une œuvre du sculpteur Josep Antoni Homs qui devint célèbre grâce à une chanson populaire « la Marieta de l’ull viu » de Joan Amich.
  • Le Centre d’accueil du Parc de Montjuïc, situé dans une villa de style néo-arabe, est une œuvre de Josep Puig i Cadafalch.
  • Le Musée Ethnologique: Un espace consacré à l’anthropologie et à la réflexion sur la culture et la société catalane.

 

Comment se rendre aux jardins de Laribal?

L’arrêt Fundació Joan Miró de l’itinéraire rouge du Barcelona Bus Turístic vous dépose devant l’entrée principale des jardins.

 

Pour les plus curieux

  • Le saviez-vous? Trois femmes président les jardins de Laribal. "Estival", sculpture de marbre de Jaume Otero (1929) veille sur la roseraie ; "La Noia de la Trena" est une statue de bronze de Josep Viladomat (1928) et "Repòs", également de Viladomat, est un nu féminin situé tout près de l’entrée à côté de la Fondation Joan Miró.
  • Conseil du Barcelonais: Les jardins de Laribal sont étendus et présentent une grande richesse architecturale, sculpturale et végétale. C’est pourquoi nous vous conseillons d’y consacrer un peu de temps. Vous ne regretterez pas de prendre votre temps !
  • Incontournable pour: Se promener avec des enfants. Un nombre aussi important d’arbres, terrasses, fontaines et sculptures donnent une infinité de possibilités de jouer !